Retrouvez-nous sur :
Méga star du rap français, Orelsan était de passage jeudi au Village du soir à Lancy (GE), pour un showcase intimiste. Avec une jauge à 700 personnes et une toute petite scène, les spectatrices et spectateurs ont apprécié. “On l’a vu à l’Arena, on était proches mais pas autant. Là, c’est vraiment une super opportunité”, saluent deux jeunes fans dans le reportage du 19h30 de la RTS dimanche.
Le financement de ce concert, lui, était une première mondiale. La salle a étrenné un nouveau système de vente sur un modèle d’enchères inversées. A l’ouverture de la billetterie, les places se vendaient 180 francs. Puis, chaque jour à midi, le prix descendait – jusqu’à un minimum théorique de 50 francs. Il était même possible de réserver un prix choisi, dans la limite des places disponibles.
“Certains ont décidé de l’acheter à 80 francs, d’autres à 100 ou 120”, explique Susana Placido, responsable de la billetterie Lilipass. “Si le billet a atteint ce prix-là, ils ont été servis. Et s’ils ne l’ont pas été, ils vont être automatiquement remboursés par le système”.
Car le concept a étonnamment bien marché et le prix des billets n’a même pas atteint le prix plancher. Les premières places sont parties d’emblée, comme des petits pains.
“J’ai payé 100 francs. Je suis content parce que c’était ma limite. Au-delà, je n’allais pas payer”, souligne un autre spectateur. D’autres ont payé 75 francs, 120 francs, 180 francs…
Ceux qui peuvent se le permettre et les grands fans achètent de toute façon un billet. Mais le système permet aussi à ceux qui ont moins d’argent de pouvoir assister au concert si tout se passe bien.
Ce côté social est apprécié, mais il est accidentel. Car à l’origine, les organisateurs ont développé cette billetterie pour éviter le marché noir. Et le test est concluant: “Je ne peux pas vous donner le prix moyen du billet, mais il a été au-dessus de la moyenne espérée”, explique Olav Zweifel, directeur artistique de Village du soir. “Donc, à l’avenir, on pourra de nouveau produire ce type d’artiste avec cette billetterie innovante”.
L’organisateur se dit du reste prêt à partager son système d’achat/vente avec tout autre organisateur intéressé à lutter contre le marché noir.
Cecilia Mendoza/oang
La Suisse, îlot de cherté pour les concerts aussi
Musiques
le 18 juin 2022
Un festival vend des billets nominatifs pour enrayer le marché noir
19h30
le 20 juillet 2016
Colère contre le marché noir après la vente éclair des billets du Paléo
Culture
le 22 avril 2015
Berne ne veut pas interdire la revente de billets aux prix exorbitants
Suisse
le 28 août 2014

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
Non classé

Les chiffres de ventes incroyables de l'album "Dans la légende" de PNL en 2022 ! – Rapunchline

–PNL est le seul groupe de rap français à avoir décroché un…

Voici les albums de rap français les plus vendus en 2022 – Hip Hop Corner

–Après avoir amorcé le dernier virage de l’année 2022, Ventes Rap a…
Non classé

Gazo est “prêt” à révolutionner le rap français avec son nouvel album – Hip Hop Corner

Teasé depuis des semaines, le nouvel album tant attendu de Gazo est…

Été 2022 : le rap français toujours en tête du classement sur les plateformes de streaming – Hip Hop Corner

–Les géants du streaming ont rendu publics, les résultats des titres les…