Les rappeurs français ont encore réalisé de belles performances dans la petite pièce colorée des studios allemands : de Benjamin Epps à Niro, on récapitule.
La petite pièce monochrome de Colors est devenue un rendez-vous incontournable pour les artistes en période de promotion. Déjà bien installé chez les artistes internationaux (Alicia Keys, Billie Eilish, Jorja Smith, Doja Cat), le concept, né en Allemagne sous l’impulsion de deux amis, Philipp Starke et Felix Glasmeyer, est désormais familier du rap français. Ces dernières années, on a donc vu Sch, Fianso, Hamza, Dosseh, Alpha Wann et d’autres livrer de belles prestations, dans un décor minimaliste qui pousse l’auditeur à se focaliser sur l’essentiel : la performance de l’artiste.
Outre la mise en scène très épurée (plan fixe, un micro au milieu d’une pièce vide), le grand intérêt de Colors est son casting. Éclectique et international, il permet la découverte d’artistes de différents genres musicaux, mais aussi l’exploration de scènes artistiques d’autres pays. On apprécie également le fait que les invités puissent aussi bien être des poids lourds de l’industrie du disque que des artistes peu médiatisés, ou en développement.
En 2022, le rap français a encore eu droit à un joli taux de présence dans les studios de Colors. Dernièrement, c’est Niro qui a attiré l’attention, signant son retour au premier plan avec Papa fait le pitre. On profite donc de sa belle performance pour revenir sur les meilleures performances de rappeurs cette année chez Colors.
On commence par le dernier en date, avec l’un des tauliers du rap français, auteur d’une prestation de 5 longues minutes sans refrain. Le format colle parfaitement au style de Niro, qui pourrait tranquillement rapper pendant 25 minutes sans faire de pause. Comme d’habitude avec le rappeur de Blois, on a droit à un texte assez personnel, très sincère, mais aussi à quelques petites punchlines bien efficaces (“je les baise comme Jack dans Titanic avec la buée sur la vitre”).
Un point en plus pour la tenue blanche sur fond rouge, c’est simple mais ça fonctionne très bien. Un point en moins pour le cigare en main : même si l’Allemagne n’a pas encore d’équivalent à la loi Evin (c’est prévu pour 2024), il ne sert à rien puisque Niro n’a pas le temps de le fumer (bah oui, il est en train de rapper), et il semble plus encombrant qu’autre chose.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.
A quelques jours de la sortie de Liens du 100, SDM passe chez Colors avec un titre assez court (moins de deux minutes effectives), assez introspectif par moments (“mon grand-père et mon père étaient polygames”), construit sur la répétition volontaire de l’expression “hier encorepour dresser un premier bilan de sa vie : la rue (“j’mettais des gants, j’allais faire le boulot”), les priorités (“j’me laissais pas déconcentrer par une grosse paire de seins”), ou encore le poids du passé (“mes ancêtres étaient attachés à des chaînes“).
Placé en entrée de tracklist, Hier encore a le format d’une véritable introduction (titre court, texte personnel, pas de refrain), mais constitue aussi une bonne petite démonstration de force pour un concept comme celui de Colors. En seulement deux minutes, SDM résume plutôt bien son univers, et accroche sans trop forcer des auditeurs qui n’auraient peut-être pas eu la curiosité d’aller écouter son album.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.
Du B.B Jacques pur jus : on crie autant au génie qu’à l’imposture, il n’y a quasiment aucune rime, on retrouve des références à d’autres titres de sa discographie, on ne comprend pas comment il est habillé, et il est toujours énervé comme s’il venait de recevoir un rappel des impôts. En somme : si son univers vous semblait difficile d’accès jusqu’ici, ce n’est pas ce Colors qui vous aura fait changer d’avis. Si vous étiez déjà convaincu, vous pouvez vous remettre sa prestation en boucle.
Ce qu’on retient, c’est surtout que Colors offre une version alternative de certains titres. En version album, Rainbow sonne en effet différemment, avec une intensité différente. Les émotions qui se dégagent de la prestation de BB Jacques chez Colors offrent un impact différent au morceau, en particulier grâce à son interprétation presque possédée.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.
La majorité des prestations chez Colors se font en solo, mais on a parfois droit à des duos. Une dizaine de jours avant la sortie de leur projet commun Jusqu’aux Étoiles, Leto & Guy2Bezbar se sont réunis autour du micro du studio allemand pour livrer Sosa, clairement l’un des meilleurs titres du projet. L’émulation entre les deux artistes fonctionne à merveille, et l’énergie qui se dégage de leur prestation correspond totalement au format du show.
Pour que tout soit parfait, on aurait apprécié un peu plus de coordination vestimentaire entre eux : Leto est tout en noir comme un gothique, Guy2Bezbar est hyper coloré, mais dans des tons qui ne correspondent pas au thème de Colors, avec une tenue verte fluo sur un décor violet. Reste à savoir comment se déroule la préparation d’un Colors : est-ce que l’artiste peut choisir la couleur de la pièce ? Est-ce qu’il reçoit un email du type “Guten morgen Guy2Bezbar, vous serez dans la pièce violette” ? Est-ce qu’on lui fait la surprise quand il arrive sur place ? Est-ce qu’il existe un studio de chaque couleur, ou est-ce qu’on repeint entre chaque prise ? Dans ce cas, quel est le budget peinture annuel du studio ?
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.
Très actif lors de la première moitié de la décennie 2010, en particulier au sein du groupe Big Budha Cheez, Prince Waly s’était construit un succès critique solide, aboutissant sur les sorties de deux projets solo en 2016 puis 2019. Il avait malheureusement dû ralentir le rythme ensuite pour s’occuper de sa santé. Son retour artistique a représenté une merveilleuse nouvelle pour ses auditeurs : après un single et un freestyle, son apparition chez Colors est une belle manière d’annoncer la suite des événements. Pour l’occasion, Waly n’a pas fait les choses à moitié, avec un double-morceau résumé par le rappeur lui-même : “deux ambiances différentes sur une seule et même piste, enregistrée en une prise“.
Chez Mouv, le Colors de Prince Waly est un de ceux qui nous ont le plus impressionné cette année, aussi bien pour ce changement de rythmique et d’ambiance que pour son texte extrêmement personnel. Le rappeur se livre énormément, y compris sur des moments intimes de sa vie : “Maman a cru que j’allais crever plus d’une fois dans ma vie / Elle aimerait changer le disque, elle a déjà perdu un fils / Mon père m’a déjà dit : “Je t’aime” avec les larmes aux yeux”. Et comme si ça ne suffisait pas, Waly a même droit à un point bonus pour son style imparable.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.
Un Colors qui va chercher le single de platine, c’est assez rare pour être souligné, et c’est une bonne occasion de rappeler que les rappeurs français sont en moyenne ceux qui cartonnent le plus sur la chaine Youtube des studios allemands. La version album de Molly est plus longue, avec une prod qui se prolonge pendant une bonne minute, même beaucoup d’auditeurs jugent la version courte de Colors plus impactante.
Un point en bonus pour les commentateurs Youtube au correcteur orthographique mal paramétré, qui clament haut et fort être fans de gazon.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.
Benjamin Epps a démarré l’année 2022 sur les chapeaux de roue, avec une invitation chez Colors, un EP, des interviews qui ont beaucoup tourné, et des clashs qui ont fait pshiiiit alors qu’ils avaient un beau potentiel de chaos (attaquer Sch, Jul et Naps, quand Booba dit publiquement qu’il t’aime bien, c’est clairement avoir des litres de nitroglycérine entre les mains, ça aurait pu être spectaculaire).
Quoi qu’il en soit, la performance de Benjamin Epps est franchement impeccable, avec une prod difficile à aborder, un ton presque triomphaliste qui correspond parfaitement à son image, et même un excellent choix de couleurs, avec la tenue en adéquation avec la pièce.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.
Vous trouvez cet article intéressant ?
Faites-le savoir et partagez-le.
Références

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
Non classé

Les chiffres de ventes incroyables de l'album "Dans la légende" de PNL en 2022 ! – Rapunchline

–PNL est le seul groupe de rap français à avoir décroché un…

Voici les albums de rap français les plus vendus en 2022 – Hip Hop Corner

–Après avoir amorcé le dernier virage de l’année 2022, Ventes Rap a…
Non classé

Gazo est “prêt” à révolutionner le rap français avec son nouvel album – Hip Hop Corner

Teasé depuis des semaines, le nouvel album tant attendu de Gazo est…

Été 2022 : le rap français toujours en tête du classement sur les plateformes de streaming – Hip Hop Corner

–Les géants du streaming ont rendu publics, les résultats des titres les…