Rubriques et services du Figaro
Le Figaro
Rubriques et services du Figaro
Nos journaux et magazines
Les sites du Groupe Figaro
ANALYSE – Les rappeurs français plébiscitent notre langue, pour son lexique et sa phonétique.
Qui dit «rap», dit aussi phrases toutes faites. Les préjugés ont les mots durs. Aujourd’hui pourtant, les thèmes abordés dans ce genre musical sont très variés et certains artistes s’appliquent à produire des textes travaillés, nourris de références littéraires.
Cette importance accordée à la langue tend à gagner du terrain ce qui permet à Julien Barret, linguiste et auteur de Le rap ou l’artisanat de la rime, de faire un parallèle historique amusant: «Le rap se construit en opposition avec l’esthétique classique et mesurée théorisée par Boileau: peu importe si parfois on en fait un peu trop». Un texte exclusivement écrit en français. Comment l’expliquer?
D’abord, pourquoi le français? Pour une question de «crédibilité», répond Georgio, rappeur de premier plan. Les rappeurs qui choisissent cette langue écrivent majoritairement leur propre texte. Ainsi, le français est une nécessité ; il est une manière de prouver à son public qu’on a écrit pour lui et qu’on s’adresse à lui. Le rap est, en effet, une musique «instinctive» qui cherche à toucher tout le monde.
Mais quel français parle-t-on dans le rap? Pour Julien Barret: «Le registre employé dans le rap est à première vue populaire voire argotique.» Et de préciser: «Le rap s’est en fait toujours construit sur une confrontation des niveaux de langue.» Par exemple, le groupe NTM emploie le subjonctif imparfait: «Que vouliez-vous que je fisse sinon du hardcore» dans Nouveau Massacre et Booba utilise le passé simple dans Billets violets : «Nous retournâmes sur Dagobah, nous désertâmes les carrés VIP». Le français permet d’associer des tournures rares à des termes plus «crus», ce qui en fait «la langue la plus efficace pour exprimer les sentiments», estime Georgio.
À lire aussiSonita: la rappeuse afghane qui défie les talibans
Ce mélange entre des niveaux de langue très marqués en français contribue aussi à faire naître une sorte de langage codé avec une très grande variété lexicale. Cela renvoie selon Julien Barret à «la longue tradition de poésie codée qui remonte aux troubadours et qui aujourd’hui pousse à employer les sigles, le verlan…».
Pour le linguiste, le français est aussi une langue qui «offre de multiples avantages phonétiques pour le rap». Déjà les nombreux homonymes permettent de jouer avec les doubles sens à l’instar de cette rime tirée de la chanson Ciel noir de Nekfeu: «Tous dans le même bateau mais où est-ce qu’on va? / On est tous aveugles dans ce convoi (qu’on voit?)» Dans cette recherche du «bon mot» le rap a clairement pris pour Georgio «le relais de la chanson française». De plus pour le linguiste Julien Barret: «C’est une langue romane syllabique avec la même durée de prononciation des syllabes: le français, comme toute langue monotone favorise la rime et les jeux de sons.»
Comme nous l’explique le rappeur parisien Hyacinthe, dans le rap la métrique des vers est remplacée par le «beat» (battement) qui impose le rythme de la diction. Ensuite pour Julien Barret «de nouvelles figures sont inventées par le rap: c’est le cas de la rime multisyllabique, qui rappelle certaines formes de rimes inventées et pratiquées au Moyen-Âge». Elle consiste à faire rimer de manière approximative des syllabes non plus en fin de mots mais de manière disséminée dans l’ensemble de la phrase. On en trouve un bel exemple dans la chanson Écrire de Nekfeu: «Pas de simagrée, même si les signes sont gravés c’est crade ici / Tous indécis malgré les cimes qu’on gravit c’est gravissime
À lire aussiGeorgio: «Le rap a repris le flambeau de la chanson française»
Enfin, et contrairement aux idées reçues, une large partie du rap contribue à enrichir la langue française en introduisant de nouveaux mots ou des termes oubliés. Georgio se plaît ainsi à introduire dans ses textes des mots rares. Comme lui, de nombreux artistes ont recours à des inventions. Julien Barret explique: «Souvent les rappeurs adaptent les emprunts en les francisant («snapper» pour utiliser l’application Snapchat par exemple) ou en détournant leur sens. De nombreux néologismes naissent grâce à des contractions ou l’utilisation de suffixes (le «zer» à la fin des mots chez Booba par exemple).»
À VOIR AUSSI – Figaro Live Musique: Chilla – «Oulala»
Orfeo
le
Vous appelez cela du français ???
Minet du Phare
le
Pourquoi le français est la langue du rap ? Parce qu’ils n’oseraient pas s’en prendre à une autre langue, bien sûr.
Julien Tita
le
Les nouvelles générations inventent de nouvelles manières de faire vivre notre langue et de la célébrer, et c’est bien normal. Ça a toujours été le cas. Et ça n’empêche pas la chanson française plus classique de continuer à vivre. Merci au journaliste pour cet article intéressant. J’espère que le côté automatiquement méprisant de certains commentaires ne vous découragera pas de continuer à nous parler de la culture française telle qu’elle est et évolue.
Aussi nombreux soient les anglicismes issus de ce sport, savez-vous que certains termes du jargon footballistique ont des origines et équivalents français?
L’expression est souvent utilisée… à tort. Le Figaro revient sur son bon usage.
Vous y répondez par l’affirmative à chaque passage en caisse. Très répandue donc, cette question n’en demeure pas moins fautive…
À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.
Pourquoi le français est la langue du rap
Partager via :
80 commentaires
80
Le Figaro
Les articles en illimité à partir de 0,99€ sans engagement

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
Non classé

Les chiffres de ventes incroyables de l'album "Dans la légende" de PNL en 2022 ! – Rapunchline

–PNL est le seul groupe de rap français à avoir décroché un…

Voici les albums de rap français les plus vendus en 2022 – Hip Hop Corner

–Après avoir amorcé le dernier virage de l’année 2022, Ventes Rap a…
Non classé

Gazo est “prêt” à révolutionner le rap français avec son nouvel album – Hip Hop Corner

Teasé depuis des semaines, le nouvel album tant attendu de Gazo est…

Été 2022 : le rap français toujours en tête du classement sur les plateformes de streaming – Hip Hop Corner

–Les géants du streaming ont rendu publics, les résultats des titres les…