Les NFT Bored Ape Yacht Club ont perdu près de 80 % de leur valeur depuis avril dernier, et plusieurs personnalités sont aujourd’hui accusées d’avoir fait monter artificiellement leur popularité.
Vous vous rappelez des NFT ? Ces fameux objets numériques pourvus d’un certificat d’authenticité, dont personne n’arrivait réellement à expliquer l’intérêt et qui pourtant s’arrachaient en 2021 ? Ces fameux “jetons non fongibles” que tout le monde voulait acheter ou vendre, et dont la fièvre avait même contaminé le rap français ?
Et bien leur apogée semble bel et bien terminée. En tout cas, ils semblent aujourd’hui subir une sévère déroute et celles et ceux qui ont contribué à leur essor risquent de regretter leur initiative.
Jeudi dernier, une plainte a justement été déposée contre le studio Yuga Labs, créateur des NFT Bored Ape Yacht Club, devant le tribunal fédéral de Los Angeles. D’après Billboard, il leur est notamment reproché d’avoir rémunéré en secret des célébrités de premier plan telles que The Weeknd, Justin Bieber ou encore Snoop Dogg, pour augmenter artificiellement la popularité de leur collection de signes numériques.
L’opération avait évidemment fonctionné et les bénéfices liés aux achats et aux reventes de ces images de signes foncedés et à l’allure futuriste se chiffreraient à plusieurs milliards de dollars.
Cette envolée des prix n’a pourtant pas fait que des heureux. Certains investisseurs, attirés par d’alléchantes et hypothétiques plus-values, ont acheté ces objets numériques à des prix stratosphériques. Aujourd’hui, l’enthousiasme autour de ces “singes ennuyés” – et des NFT en général – est retombé et ceux qui les ont acquis il y a quelques mois accusent des pertes vertigineuses. L’exemple le plus frappant concerne justement Justin Bieber. Le chanteur canadien avait avait acquis un NFT Bored Ape Yacht Club pour 1,3 million de dollars en janvier 2022 mais il n’en vaut aujourd’hui… plus que 71 500 dollars.
L’entreprise Yuga Labs a réagi aux accusations qu’elle a qualifié “d’opportunistes et de parasites”. Les artistes mentionnés ou leur avocats n’ont pour l’instant pas souhaité s’exprimer.
Ce n’est toutefois pas la première affaire du genre : en janvier dernier par exemple, Kim Kardashian et Floyd Mayweather avaient été poursuivis pour avoir promu la cryptomonnaie EthereumMax. Le juge avait toutefois écarté le dossier. Il avait admis que l’influence de ces superstars pouvait perturber le marché mais avait néanmoins rappelé que les investisseurs devaient “agir raisonnablement avant de placer leurs paris sur la tendance du moment“.
Vous trouvez cet article intéressant ?
Faites-le savoir et partagez-le.
Références

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
Non classé

Les chiffres de ventes incroyables de l'album "Dans la légende" de PNL en 2022 ! – Rapunchline

–PNL est le seul groupe de rap français à avoir décroché un…

Voici les albums de rap français les plus vendus en 2022 – Hip Hop Corner

–Après avoir amorcé le dernier virage de l’année 2022, Ventes Rap a…
Non classé

Gazo est “prêt” à révolutionner le rap français avec son nouvel album – Hip Hop Corner

Teasé depuis des semaines, le nouvel album tant attendu de Gazo est…

Été 2022 : le rap français toujours en tête du classement sur les plateformes de streaming – Hip Hop Corner

–Les géants du streaming ont rendu publics, les résultats des titres les…